Le champ magnétique terrestre

Pied sur la terre et son champ magnétique
Depuis toujours l’homme marche en direct sur le champ magnétique terrestre. Notre vie moderne nous sépare partiellement de ce champ magnétique. Exemples :
  • Les chaussures en matières non naturelles (le cuir remplacé par l’élastomère par exemple)
  • Les dalles de béton armé qui réduisent de 10% l’impact du champ magnétique
  • Le mode de transport motorisé
  • Les pollutions électromagnétiques (téléphone portable, micro-onde, wifi)
Posez-vous la question : A quand remonte votre dernier contact en direct sur la terre ? (sur la pelouse ? à la plage ?…)
 

Les bienfaits du champ magnétique pour notre santé

L’une des premières personnes, qui a révélé les conséquences d’une carence en champ magnétique, est le Professeur Kyoichi Nakagawa. Après plusieurs années d’étude, celui-ci a décrit, en 1976, dans un ouvrage intitulé « syndrome de déficience de champ magnétique », les principaux symptômes : douleurs cervicales, lombaires, genoux, fatigues chronique, troubles digestifs, troubles du sommeil. Son ouvrage prouve qu’une partie de nos douleurs est liée à cette coupure partielle avec la nature. Le professeur Yves Rocard a mis en évidence qu’il y a de nombreux magnétosomes dans notre organisme. Il les compare a des minuscules petites piles rechargeables, exactement comme celles que nous utilisons pour nos montres, téléphones portables etc. Ces magnétosomes se rechargent par le champ magnétique de la terre. Il avait découvert que ces magnétosomes étaient en plus grand nombre dans le cerveau, les cervicales supérieures, les coudes, les genoux et tout particulièrement au niveau des TALON et GROS ORTEIL. Lorsque nous marchons, nous démarrons le déroulement du pas par le talon, puis terminons par le gros orteil. D’où l’importance de marcher sur le champ magnétique. Depuis 2007, Denis Bouin, posturologue et praticien atlas, a testé sur plusieurs milliers de patients, l’impact du champ magnétique sur les muscles de la posture. Les tests ont été faits pieds nus sur la terre, pieds nus sur la dalle béton. La posture des personnes est effondrée pied nu sur la dalle de béton. Les tests de posture, rotation cervicale ou résistance musculaire par exemple, sont améliorés sur le champ magnétique (voir vidéo sur l’onglet test). Denis Bouin a également étudié et testé l’impact des pollutions électromagnétiques sur les muscles de la posture. Il a constaté que les pollutions électromagnétiques avaient un impact beaucoup moins nuisible, sur les muscles de la posture, avec les pieds sur le champ magnétique (voir vidéo sur la page « tests »). Le champ magnétique peut améliorer les problèmes circulatoires. Certaines personnes retirent les bas de contention après plusieurs semaines de port de semelles.
Le champ magnétique terrestre-md
 

Le champ magnétique sur les semelles

L’équivalent du champ magnétique terrestre a été mis au point dans les années 1970 par un japonais. Depuis, ce champ magnétique a beaucoup évolué. Il ne comporte plus de polarités (pôle nord, pôle sud). Les aimants, par un protocole breveté, reproduisent ainsi le champ magnétique terrestre. Ce ne sont donc pas des semelles aimantées, avec l’impact du pôle nord et sud de l’aimant.
 

Le pied à plat au sol

Depuis toujours, l’Homme marche pied à plat sur la terre ferme. Afin de respecter ce que la nature a prévu, il est fortement conseillé de porter des chaussures sans talons et le plus ferme possible. L’appui du pied sur un sol ferme envoie au cerveau les informations pour maintenir une bonne posture. Lorsque vous marchez sur un support mou ou instable, le cerveau utilise 3 tampons pour compenser le manque de stabilité : le bassin, les genoux et les chevilles. Ceci engendre des douleurs au niveau de ces 3 zones. Les semelles posturales magnétiques tiennent compte des éléments de base que la nature à prévu pour vous : pied à plat, sur un support ferme, avec le champ magnétique.
Chaussures à semelles plates
Exemple de chaussures sans talon